Abbaye Sylva Plana

La famille Bouchard redonne vie à une ancienne abbaye cistercienne

Depuis 5 générations, Deshenry’s est une histoire de famille comme on les aime. Entre Béziers et Montpellier, cette propriété des Bouchard a déjà vu passer plusieurs générations de Henry… jusqu’à l’arrivée de Nicolas en 1998. Il rejoint dans l’aventure Henry-Ferdinand, son papa. Avec quelques hectares de vignes hérités de son arrière-grand-mère, Nicolas crée, en parallèle, le domaine de l’Abbaye de Sylva Plana. Qu’est-ce que les moines de Cîteaux viennent faire là ? Figurez-vous que le domaine bénéficie d’un patrimoine culturel et historique exceptionnel datant de 1139. Sur ces terres, se trouvent en effet les ruines d’une dépendance de l’Abbaye Sylvanès, une abbaye cistercienne aveyronnaise… Continuons : quelques années plus tard, Nicolas est rejoint par sa femme, Charline. Ensemble ils développent ce nouveau domaine qui s’étend aujourd’hui sur plus de 50 hectares. Leur enthousiasme est pour ainsi dire sans limite... En 2009, il se lance dans l’œnotourisme. Aujourd’hui, le couple vous accueille pour la journée ou plus si affinités avec caveau, resto et chambres d’hôtes.

 

AOC Faugères sinon rien

Le domaine Deshenry’s a toujours été réputé pour ses Côtes de Thongue. Mais avec l’Abbaye de Sylva Plana, Nicolas explore le terroir de Faugères. Le décor est superbe : une belle altitude de 500 à 600 mètres, des vignes en terrasse exposées plein sud, le chant des cigales… Toutes les conditions sont réunies pour atteindre l’objectif de Nicolas : faire des vins qui collent à l’appellation et au terroir, beaucoup de fruit et de garrigue. Facile à dire et pourtant, le terroir de schiste, très caillouteux, est ultra exigeant et les vignes doivent redoubler d’efforts pour aller puiser tout ce dont elles ont besoin dans le sol. Alors, Nicolas leur laisse le temps. Il chérit ses vieilles vignes et les préserve tant qu’il peut. Il a d’ailleurs rapidement pris le virage du bio. Certifié depuis 2010, il n’a pas attendu le label pour travailler de façon raisonnée et raisonnable. Aujourd’hui, il produit 80 % de vin rouge (Cinsault, Grenache, Carignan, Mourvèdre, Syrah). Sa production de vin blanc (Roussanne, Grenache blanc, Viognier) est plus intimiste mais reste remarquable. Chez Linkydrink, c’est son AOC Faugères en rosé que qui nous a tapé dans l’oeil ! Ce qui nous a plu ? Son incroyable fraîcheur et ses notes de fleurs et de petits fruits rouges. On adore sa bouche tonique avec une belle acidité qui se termine sur des arômes de cassis et de bonbons à la violette. Le tout, bien sûr, pour un prix très raisonnable. Un très joli rosé qui vous fera rougir de plaisir.